FLASH INFO

Réouverture de Goulier-Neige le 23 décemble 2017 en fonction des conditions météo.

Présentation du territoire

La structure nommée Communauté de communes d'Auzat et du Vicdessos est un regroupement de communes situé dans le département de l'Ariège, en Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon.

Créée le 14 janvier 2002, la communauté de communes d'Auzat et du Vicdessos est présidée par Jean MAGALHAES, Maire de Vicdessos.

Chiffres clefs

Communauté de communes

Population totale : 1403 habitants

Répartis sur une superficie de 315,22 km2

Densité de la population : 12 hab/km2

L'altitude varie entre 615 et 3143.45 mètres

La communauté de communes est composée de 10 communes

Sommets principaux

Pique d’Estats (3 143,45 m)
Pic de Montcalm (3 075,75 m)
Pic du port de Sullo (3 072 m)

Sommets secondaires

Pic Verdaguer (3 131 m)
Pic de Thoumasset
Pic du port de Siguer
Pic de Médecourbe

Principales localités de la vallée

Auzat, Gestiès, Goulier, Illier et Laramade, Lercoul, Orus, Sem, Siguer (vallée de Siguer), Suc -et Sentenac, et Vicdessos.

Principaux lieux-dits de la vallée : l’Artigue, Artiès, Marc, Mounicou, Olbier, Saleix.

La vallée du Vicdessos se trouve dans le périmètre du Parc Naturel Régional des Pyrénées ariégeoises.

Peuplée de 1403 habitants, la communauté de communes fait partie de l'arrondissement de Foix et de la première circonscription de l’Ariège.


En fédérant 10 communes, la communauté de communes d’Auzat et du Vicdessos rassemble un peu plus de 1400 habitants autour de quatre enjeux :

  • le développement économique grâce à l’aide qui peut être apportée aux entreprises déjà installées et à l’accueil de nouvelles sociétés permettant de créer des emplois et de la valeur ajoutée,
  • l’aménagement du territoire avec la préservation de l’agriculture, des espaces naturels et le développement du tourisme,
  • l’amélioration de la vie quotidienne des habitants avec le soutien des services publics (notamment la petite enfance)
  • le développement d'activités culturelles et sportives. 

Créée le 14 janvier 2002, la communauté de communes est actuellement présidée par Monsieur Jean MAGALHAES, maire de Vicdessos. Depuis 2015, Vicdessos est dans le canton de Sabarthès (n°12) du département Ariège. Avant la réforme des départements, Vicdessos était dans le canton n°20 de Vicdessos dans la 1ère circonscription. 

Principales localités de la vallée d’Auzat et du Vicdessos : Auzat, Goulier, Vicdessos, Sem, Suc-et-Sentenac, Orus, Gestiès, Lercoul, Illier-Laramade et Siguer (vallée de Siguer). Principaux lieux dits de la vallée : l'Artigue, Artiès, Olbier, Marc, Mounicou, Saleix. 

La vallée du Vicdessos correspond au bassin du Vicdessos (rivière), principal affluent de l’Ariège à Tarascon-sur-Ariège. Le nom de Vicdessos (vallée et rivière) vient de la commune de Vicdessos, issu de la racine latine vicus, petite agglomération, et de dessos pouvant signifier en gascon « dessus » ou « d'en haut ». 

La vallée du Vicdessos est adossée aux frontières de l’Andorre et de l’Espagne (région de la catalogne). Il s'agit d'une longue vallée glaciaire, d'orientation nord-sud en fond de chaîne et jusqu'à Auzat, et d'orientation nord-est jusqu'à Tarascon-sur-Ariège. Elle s'étire sur près de 33 km. Elle est composée de plusieurs vallées hautes : d'ouest en est on rencontre la vallée de l'Artigue, la vallée de Mounicou, la vallée d'Artiès, la vallée de Siguer. La vallée principale est orientée nord-est. Dans cette vallée, se dressent les plus hauts sommets d'Ariège et les plus orientaux des sommets pyrénéens dépassant 3 000 m d'altitude. De nombreux sommets s'approchent également des 3 000 mètres.

  

La vallée du Vicdessos se trouve dans le périmètre du Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises.

 
Les premières marques d’occupation humaine dans la vallée sont anciennes : existent des traces de pasteurs nomades dès l’âge du bronze, qui pratiquent une agriculture itinérante.

 
Mais les agglomérations villageoises se sont formées bien plus tard et leurs origines sont très difficiles à établir. Il semble acquis que le village de Vic-De-Sos fut le plus important donc l’un des premiers et la première paroisse. Vicus -signifiant « village » en latin- est couramment employé durant le premier millénaire après J.-C. Mais les petits villages qui sont dispersés sur les flancs des montagnes ont certainement aussi été créés avant l’an mil, au moment où le peuplement se densifie. Tandis que les dernières agglomérations qui se sont formées sont les habitats regroupés au pied des quelques châteaux du Moyen-Age central : Auzat, Junac, Olbier ou encore le nouveau village de Vicdessos qui s’est éloigné de l’église Saint-Martin, ancien pôle du peuplement.

 
Beaucoup de ces anciens villages gardent une architecture et une organisation typique et ancienne, justifiant d’agréables promenades. Des sentiers balisés relient ces localités entre elles, permettant de les découvrir au rythme de la randonnée.

 

<div id="google_translate_element"></div><script type="text/javascript">
function googleTranslateElementInit() {
new google.translate.TranslateElement({pageLanguage: 'en', layout: google.translate.TranslateElement.InlineLayout.SIMPLE}, 'google_translate_element');
}
</script><script type="text/javascript" src="//translate.google.com/translate_a/element.js?cb=googleTranslateElementInit"></script>

retour en haut de page